Tronc commun : Langue

 

                       

 

Séance

Activité

Objectifs et contenus

 

 

2

 

Langue

Les temps du récit

Objectif : Connaître les temps du récit au passé.

 

 

 

 

 

 

 

Support

 

Pendant la dernière grève des transports en commun, un jeune homme rentrait chez lui en passant par un jardin public. Il était tard et il était seul. A mi-chemin, il vit quelqu’un venir dans sa direction. Il y eut un moment de panique : il changea de côté, l’homme aussi changea de côté et, comme ils le firent en même temps et dans le même temps, ils se heurtèrent en se croisant.

 

Déroulement de la leçon

 

1- Mise en situation

- Quels sont les temps du passé que vous connaissez ? (le passé composé, l’imparfait, le passé simple, le passé antérieur, le plus-que-parfait)

- Comment conjugue-t-on un verbe du 1er groupe à l’imparfait ? au passé simple ? (on ajoute les terminaisons : ais, ais, ait, ions, iez, aient / ai; as, a, âmes, âtes, èrent)

- Conjuguez le verbe "marcher" et "finir" au passé simple à la 1ère personne du pluriel. (nous marchâmes, nous finîmes).

 

2- Observation et découverte

- Je lis le texte et le fais lire par les élèves ;

- J’élucide le vocabulaire :

+ transport en commun : l’ensemble des moyen de transport qui sont chargés de transporter le grand public, comme les cars, les trains, les bus…

+ panique : peur

+ se heurter : se rencontrer, se croiser

- Quels sont les personnages ? (deux passants)

- Où se passe la scène ? (dans un jardin public)

- A quel moment se passe la scène ? (pendant la grève des moyens de transport, tard dans la nuit)

 

3- Conceptualisation

a- L’imparfait

- A quels temps sont conjugués les verbes du texte ? (passé simple et imparfait)

- Repérez les verbes conjugués à l’imparfait (un jeune homme rentrait- Il était )

- Quels sont les infinitifs de ces verbes ? (rentrer – être)

- Est-ce qu’on sait quel temps duraient ces actions au passé ? (non on ne sait pas quel temps cela durait).

- A quoi sert l’imparfait dans ces phrases ? (il exprime une action qui dure et il décrit l’état du personnage)

 

Synthèse partielle

L’imparfait est un temps du passé, on l'emploie pour exprimer une action passée dont la durée est indéterminée. Il sert aussi à décrire des personnages, des lieux

 

b- Le passé simple

- Repérez les verbes conjugués au passé simple (il vit - Il y eut  - il changea  - il changea - ils le firent  - ils se heurtèrent)

- Donnez les infinitifs des ces verbes. (voir, avoir, changer, faire, se heurter)

- Est-ce que ces actions durent trop longtemps ? (non, ce sont des actions brèves, rapides)

 

Synthèse

Le passé simple est un temps du passé. C’est le temps de la narration ; on l'emploie pour exprimer une action brève ou une suite d'actions brèves.

Il est utilisé pour des actions plus importantes.

 

4- Appropriation

Mettez les verbes au passé simple ou à l'imparfait selon le sens.

Lorsqu'il pénètre dans le parc, la surprise le cloue sur place. Tout est désert, abandonné. Les mauvaises herbes poussent partout. Il s'avance dans une allée qui reste encore visible et finit  par découvrir la moto tout au fond du jardin.

 

Correction

Lorsqu'il pénétra dans le parc, la surprise le cloua sur place. Tout était désert, abandonné. Les mauvaises herbes poussaient partout. Il s'avança dans une allée qui restait encore visible et finit  par découvrir la moto tout au fond du jardin.

 

Prolongement (travail à réaliser hors classe)

Employez le passé simple ou l’imparfait ; justifiez vos réponses :

La mer (s'étendre) à perte de vue. Les vagues (aller) et (venir). Le soleil (briller) ; un petit garçon (prendre) un seau. Il (verser) le sable dans le seau. Il (répéter) ces gestes plusieurs fois. Enfin fatigué, il (s'allonger) près de son père. Son père (lire) un livre.

 

Correction

La mer s'étendait à perte de vue. Les vagues allaient et venaient. Le soleil brillait ; un petit garçon prit un seau. Il versa le sable dans le seau. Il répéta ces gestes plusieurs fois.
Enfin fatigué, il s'allongea près de son père. Son père lisait un livre.

 

Ajouter un commentaire